Sang du Christ qui donnez leur force aux sacrements, ayez pitié de nous

08 Juillet, 2019
Provenance: fsspx.news

Nous aurions une notion bien imparfaite de l'empire du Précieux Sang si nous n'avions pas égard aux méthodes principales par lesquelles il accomplit son œuvre. 

Nous avons vu quelques-unes des manières dont il étend son empire. Voyons maintenant les moyens dont il se sert : ces moyens sont les sacrements. 

Mais l'idée la plus claire que nous ayons des sacrements est celle que nous trouvons dans Hugues de Saint-Victor et dans les anciens théologiens. Les sacrements sont la représentation visible de la grâce invisible : en eux le Précieux Sang a revêtu des formes visibles. 

Dans la matière et dans la forme des sacrements, il a revêtu des vêtements sacerdotaux dont la mode n'est pas de cette terre et dont les significations sont nombreuses et variées. 

De fait, la grâce des sacrements, c'est la grâce physique qui a existé dans l'âme de Jésus, renouvelée, comme parle la théologie, c'est-à-dire répétée plusieurs fois en nous, et cela par le moyen du Précieux Sang. 

Nos sept sacrements sont les hiéroglyphes de la  sagesse cachée de Dieu. Jésus-Christ les a institués comme homme ; et ainsi ils sont la continuation de ses trente-trois années sur la terre.