Cardinal Sarah : sous l’œil des Barbares

02 Mars, 2019
Provenance: fsspx.news

Le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements vient d’annoncer la sortie de son prochain livre, prévue pour le 20 mars 2019 : après Dieu ou rien et La force du silence, Le soir approche et déjà le jour baisse entend analyser « la profonde crise de nature spirituelle, morale et politique dans le monde contemporain ».

« Je suis heureux d’annoncer la sortie en France - le 20 mars prochain - de mon nouveau livre réalisé avec Nicolas Diat », écrit le cardinal Robert Sarah sur sa page Facebook, le 15 février 2019. 

« Désavoué par le pape François » sur la question de l’adaptation des traductions liturgiques laissée désormais au bon vouloir des Conférences épiscopales, ainsi que l’évoquait Nicolas Senèze, dans La Croix du 22 octobre 2017, le haut prélat guinéen est depuis lors resté bien silencieux. 

Sont-ce les dissensions au sommet de l’Eglise au sujet de la doctrine, du sacerdoce, ou les nombreux abus pointés de toute part, qui l’ont décidé à sortir de son mutisme ? Le cardinal Sarah assure en tout cas : « ce livre sera le plus important. Car je considère que la décadence de notre époque a tous les visages d’un péril mortel ». En voici un extrait. 

« À la racine de l’effondrement de l’Occident, il y a une crise culturelle et identitaire. L’Occident ne sait plus qui il est, parce qu’il ne sait plus et ne veut pas savoir qui l’a façonné, qui l’a constitué, tel qu’il a été et tel qu’il est. De nombreux pays ignorent aujourd’hui leur histoire. Cette autoasphyxie conduit naturellement à une décadence qui ouvre la voie à de nouvelles civilisations barbares. »